Le KIF rassemble les innovateurs pour créer de fascinantes expériences, partager les meilleures pratiques et proposer des perspectives novatrices de développement culturel et économique.

!
L’ère du métaverse, des mondes virtuels : pourquoi cela nous a-t-il pris autant de temps ?
immersif | immersion | metaverse | nft | réalité augmentée | réalité virtuelle |

Présentateur : Alexandre Michelin

Intervenants :

  • Clara Schmelck (philosophe, journaliste, prof à Sciences Po Strasbourg)
  • Gaspard Giroud (Fondateur et CEO de Garou)
  • Rev Labaredian (Vice Président de NVIDIA)
  • Bertrand Nepveu (Fondateur de Vrvana)

Gaspard Giroud : In order to build the metaverse, I think we have to realize that it’s a convergence of technologies that are also coming ripe right now.

And it’s not that we didn’t want to build the metaverse in like in the 90s or in the early 2000s. It’s because we didn’t have the proper tools, not everything was built.

This is really where Rev should talk, but I would like to identify like a few pieces. One piece is the software piece, the game engines. The evolution of the game engines shows that we came closer and closer to rebuilding reality as we sit in the real world.

But it took a long time. So we’re going to very quickly go over this and Rev will be talking about that. And then there’s the hardware piece. The graphics card just did not compute this game in a very realistic way.

Again, this is Rev’s territory 100%. And then there’s the headset. As we talked about, if you are going into a metaverse or a virtual reality, I think the headsets are very important, and last thing is the network, the 5G network.

Alexandre Michelin : Je fais un peu de traduction simultanée. Élément essentiel, une des briques essentielles, ce sont les moteurs de jeu vidéo. On voit leur évolution, ils partent de Pong. Tout le monde a joué à Pong, comme dirait Sébastien, j’espère.

Et puis ensuite, c’est devenu de plus en plus sophistiqué, jusqu’à Unreal et d’autres, évidemment. Et on voit bien la progression de la représentation et de la visualisation qui devient de plus en plus sophistiquée. C’est ce que nous disait hier Marc Petit, et il y en a d’autres qui le font.

Et l’autre élément qui est très important, c’est les cartes graphiques. Et puis, le troisième élément, c’est le network. C’est la capacité de distribution.

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

Marc Petit – Qu’est-ce que le métaverse ?

Marc Petit – Qu’est-ce que le métaverse ?

Une fois qu’on a cette 3D temps réel et qu’on a ces évolutions technologiques dont je parlais précédemment, là on ouvre la porte vers de nouvelles plateformes pour, effectivement, envisager d’avoir des univers persistants virtuels qui vivent quelque part sur l’internet. Et c’est ça qu’on appelle le métaverse.

Langues »