Le KIF rassemble les innovateurs pour créer de fascinantes expériences, partager les meilleures pratiques et proposer des perspectives novatrices de développement culturel et économique.

!
Marc Petit – La création du contenu va subir de grandes transformations dans les années à venir
immersif | immersion | metaverse | nft | réalité augmentée | réalité virtuelle |

Marc Petit : Ce que je voulais vous dire aujourd’hui, pour vous faire réfléchir, c’est de bien réaliser, ou de vous convaincre, – ou pas -, qu’on est à ce moment assez unique où il y a vraiment une révolution technique et économique pour la création du contenu et du contenu interactif.

Maintenant, faire de la vidéo, faire des jeux, faire toutes ces choses-là, c’est rendu démocratisé et c’est vraiment très efficace. Je ne l’ai pas dit, mais le moteur Unreal Engine est gratuit. 

On ne charge pas, notre modèle d’affaires… on a uniquement des royalties sur les jeux vidéo et on charge des contrats de support, mais si vous n’avez pas besoin de notre support, c’est 100% gratuit. 

Tous les gens qui font de la production virtuelle, il y a trois quarts de ces gens-là qui ne nous donnent pas 0,01 centime, parce qu’ils n’ont pas besoin de support, et ils sont très contents comme ça. 

Donc il y a une révolution technique et économique, à la fois à travers l’outil gratuit, puis le fait que l’outil est extrêmement efficace pour créer ce contenu. 

Je vais en profiter pour faire une promotion. La France a eu un rôle fabuleux dans l’animation numérique. Ça, c’est le livre de Pierre Hénon, qui retrace l’histoire de la 3D en France, dans toutes vos meilleures librairies. Mais cette 3D, quand vous allez lire ça, c’était des calculateurs à 1 million de dollars, etc. Maintenant, avec un moteur comme Unreal Engine, tout le monde peut faire ça, n’importe quel département marketing peut faire ça. 

Donc ça, c’est le premier aspect sur les changements autour de la création de contenu. 

Deuxième chose, c’est qu’on a on a des nouvelles techniques de diffusion du contenu interactifs, en particulier sur le cloud.

L’industrie du jeu vidéo est basée sur des devices qui sont particuliers. La PS5, elle est très différente de la PS4, très différente de la Switch. Mais quand on roule tout ça sur le cloud, tout ça, ça devient pareil. C’est comme pour la vidéo, on est capable de tout streamer depuis le cloud.

Donc on va avoir des barrières qui vont tomber, les barrières qui sont liées à “est-ce que mon téléphone est assez puissant pour ce contenu-là ?”… Toutes ces barrières sont en train de tomber grâce au réseau 5G et grâce au cloud computing.

Et, finalement, on va avoir des nouvelles façons de consommer le contenu interactif. Bien sûr, on attend ces lunettes de réalité augmentée avec impatience. Les casques de réalité virtuelle aujourd’hui sont insupportables, c’est lourd, mais on attend ces fameuses lunettes qui vont fonctionner.

Mais il y a aussi d’autres usages. On a vu l’utilisation des écrans LED pour les studios de cinéma, mais on peut imaginer un monde où n’importe quelle fenêtre est un écran et un écran transparent. Donc, dans l’architecture, dans notre vie quotidienne, on va être capables d’intégrer du contenu interactif.

Et puis aussi, je vous ai parlé des robots et des capteurs, là on vit dans un monde vraiment très différent. 

Donc ces technologies sont vraiment universelles, et on va pouvoir créer des nouveaux univers qui vont vivre dans le cloud, qui vont vivre dans nos maisons, à travers nos fenêtres, etc.

Donc c’est un changement. La convergence de toutes ces choses-là, c’est une opportunité. C’est un défi, un défi de régulation. C’est un défi de société, de bien que ces mondes là… 

Moi qui ai vécu… Je sors de cinq ans aux Etats-Unis, de 2016 à 2021. Je ne sais pas si vous êtes allé.e aux Etats-Unis entre 2016 et 2021… où beaucoup de choses, comme les faits, sont devenues assez relatifs.

Donc, il y a beaucoup d’enjeux par rapport à ces contenus virtuels qui ne sont pas ancrés dans la réalité, des enjeux économiques, des enjeux politiques, et c’est une énorme opportunité d’affaires.

Donc, ma conclusion, c’est que tout ne marche pas aujourd’hui. Mais on n’est quand même pas loin, là. Il faut vraiment commencer à considérer et à intégrer ça, et je dirais que la partie visible de toutes ces transformations, ça démarre par la création de contenus dans les moteurs de jeu.

Donc, si vous ne le faites pas déjà, faites-le, choisissez le bon moteur. Ils ne sont pas tous pareils. Et développez vos sentiments par rapport à ce nouveau médium, par rapport à ces nouvelles opportunités. Puis développons collectivement des opinions sur ce que devrait être la gestion de ces mondes virtuels d’un point de vue sociétal, et je dirais peut-être même de régulation.

Donc beaucoup de changements dans les prochaines années. Je dirais que la pandémie a complètement accéléré la perception de ces problèmes, et donc c’est le moment d’y réfléchir, et au niveau tech, comme je l’ai dit, on est presque prêts.

Présentateur : Alexandre Michelin

Intervenant : 

– Marc Petit (Directeur Général Unreal Engines Epic Games)

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

Martial Spirit : un métaverse autour des sports de combat

Martial Spirit : un métaverse autour des sports de combat

Présentateur : Alexandre Michelin

Intervenants :
Clara Schmelck (philosophe, journaliste, prof à Sciences Po Strasbourg)
Stéphane Juffé (Co-fondateur de Bemersive)
Eric Garandeau (Directeur politiques publiques de Tik Tok France)

Langues »